Faire un don JMJ 2016 banniere 2

Cet été, entre le 23 juillet et le 3 août, plus de 2000 étudiants de France iront en pèlerinage en Terre Sainte, sur les pas du Christ et à la source de la foi chrétienne.
Parmi ces jeunes, un groupe de 50 partira de notre diocèse en direction de Jérusalem, Bethlehem, les bords du lac de Tibériade… Mathilde en fait partie. Originaire de Saint-Jean-de-Luz et préparant actuellement un BTS à Largenté à Bayonne. Elle nous dit en quoi ce pèlerinage en Terre Sainte est important pour elle. Propos recueillis par Baptiste Pochulu.

Portrait de Matilde Viard

Nous allons découvrir de nombreux lieux importants pour tout chrétien. Je vais pouvoir associer des images à des lieux inscrits dans la Bible (Bethléem, Nazareth, le lac de Tibériade, Jérusalem, le désert…). Aller en Terre Sainte m'offrira aussi l'occasion de contempler et de visiter des lieux où Jésus, sa famille et ses Apôtres ont vécu et évangélisé.

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous !! Comment allez-vous ?

Voici les quelques nouvelles toutes fraîches (ou presque) tout droit débarquées de Terre Sainte ! Depuis mon dernier courrier, il s'est passé pas mal de choses – comme vous pouvez l'imaginer !

Le DELF

Tout d'abord, les résultats du DELF sont tombés… Aïe Aïe Aïe… Sœur Marie était un peu déçue : 23 admises sur 39 inscrites. Personnellement, ces résultats correspondent à ce que j'attendais alors, ça va. Bien sûr, je suis contente de rester une année de plus pour essayer d'améliorer tout ça car je pense qu'on peut faire un peu mieux ! J'attends donc avec impatience mes futures élèves !!

Ceci dit, la déception de Sœur Marie a vite été remplacée par une grande joie quand nous avons appris que deux de nos élèves de dixième avaient été sélectionnées grâce à leurs bons résultats pour participer à un séjour linguistique en France ! Deux !! C'est super ! Elles vont donc pouvoir visiter notre beau pays en août prochain ! Tout est bien qui finit bien.

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous et à toutes !!

Avant tout, désolée car ça fait bientôt 2 mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles !! Et pourtant, il s'en est passé des choses mais le temps passe tellement vite !

Le Delf, c'est fini !!!

Alors, pour commencer, c'est avec une immense joie que je vous annonce que le DELF est officiellement terminé !! « Ouf ! Ahhhhh ! Enfin ! » Voilà ce que j'ai dit le soir du 10 avril – date des derniers oraux. Je dois vous avouer que les jours précédents l'épreuve ultime, je n'étais pas au mieux de ma forme : le stress est monté d'un cran et j'avais l'impression que les filles n'étaient pas plus motivées que ça. Ceci dit, jusqu'au bout, je les ai boostées et encouragées à donner le meilleur d'elles-mêmes. Au final, elles sont ressorties heureuses : il paraît que les épreuves étaient bien plus faciles que ce qu'on avait fait en classe. Personnellement, je reste prudente et j'attends maintenant les résultats : je suis un peu comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois… Avec la fin des épreuves, j'ai aussi eu la joie de recevoir quelques remerciements de la part d'élèves : des petits merci qui font vraiment du bien au moral et qui montrent que pour quelques filles, ma présence ici est vraiment perçue comme une chance.

Les 11e Littéraires : nouvel épisode

groupe de jeunes filles devant une carte du monde

Et sur le champ de bataille ? me demanderez-vous. Je sais que beaucoup d'entre vous attendent de savoir ce que deviennent les célèbres Onzièmes Littéraires !! Et bien, figurez-vous que le Consulat Général de France nous a proposé de participer à un concours dans le cadre de la fête de la Francophonie. Ni une, ni deux, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai inscrit la classe des 11e ! Elles étaient ravies… Là encore, j'ai dû les remuer un peu pour les décider à agir. Au final, et avec seulement deux semaines de retard, elles ont terminé le projet qui consistait simplement à décorer une carte du monde francophone. Elles étaient très fières de leur travail et moi aussi, j'étais très heureuse de les voir enfin s'investir dans quelque chose !! On attend à présent les résultats : si elles gagnent, on pourra faire une grande fête !

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour les amis !

Enfin, je vous écris pour vous donner quelques nouvelles ! Ça va faire deux mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles : désolée si ce temps vous a semblé un peu long. Si je n'ai pas écrit avant, c'est tout simplement parce que je n'avais rien de spécial à vous raconter. Et oui, la routine commence à s'installer et c'est plutôt agréable. Je commence à avoir des repères et à me sentir « chez moi ». Evidemment, cette routine reste toute relative car le monde autour de moi continue de m'étonner chaque jour ! Je vais essayer de vous retracer un peu les temps forts que j'ai vécus ces deux derniers mois.

L'école a repris, et elle a repris sur un rythme d'enfer ! Et oui, le DELF (désormais célèbre) approche à grands pas !! C'est le 1er avril (ça ne s'invente pas !). Du coup, j'ai décidé de mettre les bouchées doubles et à présent, je travaille de 7h15 à 15h tous les jours. La réussite, ça se mérite. Et en plus, je sens bien que pour mon école, c'est un enjeu vital. Alors, j'essaie de faire de mon mieux et de booster les filles au maximum !! Evidemment, cela n'est vrai que pour 3 classes sur 4 car les 11eL continuent de faire de la résistance… Mais, en tant que Basque, je ne laisse jamais tomber et ces jeunes filles découvrent donc ma ténacité ainsi que mon bon caractère. Afin de faciliter les choses, j'essaie de les impliquer dans divers projets (spectacles, magazines...). Je ne ferai pas de miracles mais j'espère au moins les intéresser un peu à cette langue et surtout à cette culture. D'ailleurs, j'ai déjà connu quelques déconvenues dans mon entreprise : les filles n'ont pas du tout été charmées par les charismes de M et de Philippe Katerine ! D'après elles, le premier représenterait le diable et le second est gay. Du coup, nous sommes revenues vers des classiques : c'est Céline Dion qu'on travaille maintenant ? :-(

Je continue toujours de prendre des cours d'arabe et j'avance plutôt bien. J'arrive à suivre quelques conversations dans la salle des profs : c'est très important car je me sens bien intégrée à présent.

Le pèlerinage national des étudiants ‘Terre Sainte 2014’ aura lieu du 23 juillet au 3 août : plus de 2000 étudiants en France y participeront.  Pour le diocèse de Bayonne, un groupe de 50 pèlerins est inscrit… et il reste encore quelques places. Si tu es étudiant(e) et que tu souhaites y participer : laisse sans tarder ton contact sur le formulaire en marge de cette page d’accueil.

En 2009, ce pèlerinage national des étudiants avait déjà eu lieu. Miren Etchart, Elodie Hardoy et Joëlle Eyherabide y étaient inscrites. Leur témoignage nous emmène au pays de Jésus… aux sources de la foi !


Reportage Pèlerinage Terre Sainte 2009 par pastojeunes64

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2018 La Pastorale des Jeunes du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits