Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Ramallah, le 1er septembre 2013

Bonjour à tous !! Marhaba !

Et voilà, déjà 15 jours que je suis là. Je prends petit à petit mes marques dans ce nouvel environnement.

École St Joseph de Ramallah

Côté boulot : j'ai du boulot ! La première semaine était une semaine de préparation. Après la première réunion de rentrée (2 h en arabe), nous avons vendu le matériel nécessaire pour la classe (livres, blouses, survêtements...). Puis pendant deux matinées, notre seul devoir était d'être présents dans l'école : séance papotage avec les collègues (2 x 3 h en arabe...). Après cette semaine préparatoire, c'était enfin la rentrée des classes !!! Je vais enseigner à 6 classes : les 10èmes A et B (niveau 2nde ), les 11èmes littéraires et scientifiques (niveau 1ère) et les 12èmes littéraires et scientifiques (le Bac !!!). Sœur Marie veille sur moi : elle me conseille pour mes cours et n'hésite pas à passer dans les classes pour me présenter officiellement. Ainsi, la rentrée a été plutôt positive : les élèves sont à peu près attentives et essaient d'apprendre. Ceci dit, une classe résiste encore : les 11èmes littéraires. Elles sont aussi bavardes qu'au marché et à les entendre, elles n'ont jamais fait de français avant. C'est assez difficile pour l'instant de leur faire classe mais je tiens bon et j'essaie de trouver comment les intéresser et me faire respecter. Patience, patience...

Blason de l'école

Ici, on travaille de 7h30 à 14h !!! Il y a seulement une pause de 35 minutes à 10h45 pour que les élèves puissent manger un en-cas. Je profite de la surveillance de la cour pour aller rencontrer les filles et discuter. Tout se met en place, shouei shouei (petit à petit).

Côté vie sociale : les choses démarrent doucement. Après la rentrée, j'ai vraiment compris l'urgence pour moi de savoir parler arabe !! J'ai donc commencé à prendre des cours : 3 heures par semaine. En complément, j'échange aussi avec deux collègues (je leur parle français et elles me parlent arabe). Mes collègues sont très gentils. Ils font attention à moi et essaient de m'apprendre leur langue.

J'ai pu sortir aussi un peu le soir. Avec une amie espagnole, j'ai assisté à un opéra chanté par le chœur de Londres. J'ai aussi pu assister à un concert de l'orchestre des jeunes palestiniens avec Maha – une palestinienne d'origine haïtienne. J'ai pu entendre plus de musique classique en une semaine que pendant ces 26 dernières années ! C'était vraiment sympa. Après les concerts, j'ai été boire un verre en ville et vraiment, je peux vous dire que le coût de la vie ici est élevé, tout à fait comparable aux grandes villes françaises. Exemple : un thé glacé coûte 3€50, une part de gâteau 4€50. Et enfin, ce midi, j'étais invité à manger chez une collègue. C'était très agréable et j'ai donc pu goûter un plat traditionnel : des farcis. Ça me change du poulet que je mange tous les jours...

Enfin, côte vie spirituelle : chaque dimanche je vais à la messe. Je m'assois près de la sœur qui me prête son « Prions en Eglise » pour que je puisse au moins comprendre les textes. J'y rencontre des gens formidables : à l'issue de chacune des trois messes auxquelles j'ai assisté, j'ai reçu une invitation. Je vais donc continuer à m'y rendre assidûment !

Blason de l'école

Et puis quand même, il faut que vous sachiez que j'ai été à Jérusalem !!!!! J'y ai été pour récupérer ma guitare !! Mgr Shomali – évêque auxiliaire ici – avait reçu ma guitare dans son bureau. J'ai donc été la récupérer et prolonger mon visa. J'ai donc pu faire deux bonnes choses en une seule visite au Patriarcat Latin. Et, comme jamais deux sans trois, j'ai pu finir cette matinée en passant par le Saint Sépulcre, comme ça, normal... Nous avons juste fait un petit détour sur le chemin du retour : et oui, un petit détour et on se retrouve dans le lieu le plus saint des chrétiens, juste comme ça...

Et dimanche prochain, c'est dans l'église de Bethléem que j'irai prier !! Je prierai pour vous, promis.

Et bien voilà, c'était le bilan de ces 15 premiers jours à Ramallah. Les choses se mettent doucement en place. C'est cool ! Je pense beaucoup vous ! Merci pour vos messages et désolée si je n'ai pas pu y répondre...

A très vite pour de nouvelles nouvelles d'Orient Inch'allah ! Élodie

LivretPrier pour les
VOCATIONS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Événements organisés ou proposés par la Pastorale des Jeunes et des Vocations

Forums des animateurs : les rencontres locales
Tout âge
8 octobre ~ Bayonne
9 octobre ~ St Jean Pied de Port
10 octobre ~ Pau
15 octobre ~ Navarrenx
WE d'enracinement spirituel « Fiat » (filles)
Collégiennes et lycéennes
16 et 17 novembre 2019
Lieu à définir.
Journée Diocésaine des 4e/3e
Pour les collégiens en 4e et 3e
« L’amour : une énergie renouvelable »
Le samedi 7 décembre 2019 à Hasparren
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
14 et 15 décembre 2019
Lieu à définir.
Rencontre européenne de Taizé
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Du samedi 28 décembre au mercredi 1e janvier
à Wrocław (Pologne)
WE d'enracinement spirituel « Fiat » (filles)
Collégiennes et lycéennes
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ) 2020
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Le WE des Rameaux 2020
Convergence de pèlerinages des aumôneries vers la côte basque!
Ecclesia Jeunes Pros
Pour les jeunes pros
8, 9, 10 mai 2020
à Lyon
Journée portes-ouvertes au Grand séminaire de Bayonne
Tout âge
16 mai 2020
JMJ 2022 à Lisbonne (Portugal)
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Été 2022

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2019 La Pastorale des Jeunes et des Vocations du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits