Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous !!

J’espère que vous allez tous très bien ! Déjà deux mois que je vous ai envoyé ma dernière lettre. Vous deviez commencer à vous impatienter… Alors voilà, je prends quelques instants pour vous écrire en ce début de l’Avent !

La vie suit son cours sous le soleil de Terre Sainte et une chose est sure, cette année n’a rien à voir avec l’année passée ! Quand je repense à mes premiers mois ici, je me rappelle mon émerveillement quotidien : chaque jour m’apportait son lot de surprise. Aujourd’hui, avant d’écrire mes courriers, je me demande : mais qu’est-ce que je vais pouvoir leur raconter ?! Il ne s’est rien passé de spécial… Je ne m’étonne plus quand un groupe de pèlerins vient assister à la messe du dimanche, je ne prends plus mon appareil photo quand je vais assister à une fête, je ne m’étonne même plus quand mon programme est changé à l’école ! Mais n’allez quand même pas penser que je suis tombée dans la routine car ça, ici, ça n’est vraiment pas possible !

A l’école, les filles continuent de me surprendre chaque jour ! Certaines, de manière négative et d’autres, positive. J’ai fait mon dernier cours aux Terminales Littéraires (mes anciennes 11e L) : je n’ai pas vraiment versé ma petite larme. Je dois même vous avouer que c’était un petit soulagement… Ceci dit, il semblerait que les nouvelles 11e L aient finalement décidé de reprendre le flambeau de leurs ainées ! Me voilà donc bien obligée de continuer à me renouveler afin d’essayer de gagner leur attention. La tâche est grande, croyez-moi ! Heureusement, cette année, j’ai des élèves de 10e qui sont vraiment très motivées pour s’investir dans différents projets : spectacle de Noël, échanges avec des Français, et surtout – si possible – voyage en France ! J’essaie donc de les encourager à pratiquer leur Français dans différentes situations. Dimanche, nous allons réaliser une petite animation au marché de Noël de l’Institut Français ! Photos à suivre dans un prochain courrier…

groupe de personnes posant dans la rue des gens ceuillent des olives
Journée Collecte des Olives avec des élèves de 10e et 11e


Cette année, je sens que l’ambiance dans la ville et dans le pays est aussi bien différente, plus tendue. Pas de quoi s’inquiéter bien sûr mais néanmoins, la précaution est de mise. J’ai donc bien limité mes déplacements en extérieur de ville. Heureusement je peux compter sur des amis fidèles : mes amis du cours d’arabe de l’an passé. Nous sommes 4. Ils viennent des EtatsUnis, d’Autriche et d’ici aussi. Nous nous retrouvons tous au moins une fois par semaine chez moi pour un dîner et parfois même une deuxième fois dans un des cafés de la ville. Nous avons notamment fêté le Beaujolais nouveau et Thanksgiving. Leur présence est très importante pour moi car ensemble, nous pouvons discuter de nos diverses expériences et donc nous soutenir les uns les autres quand la situation le demande ! Et ça, c’est cool !

Enfin la Famille DCC. Famille recomposée après les différents départs et arrivées de l’été mais Famille très soudée. Nous avons pu passer quelques supers week-ends tous ensemble : à Taybeh, à Naplouse et le dernier à Jérusalem où nous avons assisté aux célébrations pour les 50 ans de la maison d’Abraham, une maison gérée par le Secours Catholique. Ces week-ends tous ensemble sont de vraies bouffées d’oxygène car ils sont toujours pleins de joie et ils me permettent aussi de changer d’air, de sortir de cette ville que je connais si bien maintenant !

groupe de personnes réunies
presque toute la Famille réunie !
groupe de personnes devant Jérusalem nourriture et boissons sur une table
Dimanche à la maison d’Abraham avec un déjeuner de rêve !

Croix à Abu Gosh, une abbaye bénédictine Ce dernier week-end avait aussi quelque chose de spécial. J’ai pu assister à une messe à Abu Gosh, une abbaye bénédictine. J’ai vraiment apprécié cet office car j’y ai retrouvé le silence et le calme dont j’ai besoin pour être en contact avec Dieu. J’ai alors réalisé à quel point ma vie ici est bruyante ! La salle des profs est bruyante, la rue est bruyante, même la messe est bruyante. Je n’ai pas vraiment d’espace où je peux être dans un vrai silence, un silence qui me porte vers une méditation fructueuse. Je ne l’avais pas réalisé jusqu’à ce dimanche, jusqu’à ce que j’entende le silence… Ca fait du bien ! J’ai donc pris date pour retourner dans cette abbaye pour mes prochaines vacances !!

petit sapin décoré
C’est mon sapin !!
Il est prêt !!

Bref, la vie suit son cours ici. Bientôt les examens vont commencer (lundi prochain). Bientôt je vais avoir le bonheur d’accueillir une amie ici car bientôt nous allons fêter Noël ! Bientôt aussi peut-être, une tempête de neige ? qui sait ? La dernière, c’était il y a un an ! Je vous souhaite en tous les cas un très bon temps de l’Avent. Personnellement, vous l’aurez compris, je vais en profiter pour revenir à l’essentiel. Bonne route à vous jusqu’à Noël !

J’attends évidemment de vos nouvelles ! Chacun de vos messages est toujours un petit moment de bonheur pour moi !

A très vite pour de nouvelles nouvelles d’Orient !

LivretPrier pour les
VOCATIONS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Événements organisés ou proposés par la Pastorale des Jeunes et des Vocations

Journée Diocésaine des 4e/3e
Pour les collégiens en 4e et 3e
Le samedi 7 décembre
à Hasparren
Rencontre européenne de Taizé
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Du samedi 28 décembre au mercredi 1e janvier
à Wrocław (Pologne)
Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ) 2020
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Le WE des Rameaux 2020
au Pays basque
JMJ 2022 à Lisbonne (Portugal)
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Été 2022

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2019 La Pastorale des Jeunes et des Vocations du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits