Faire un don JMJ 2016 banniere 2

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous !

Enfin, je me décide à prendre quelques instants pour vous écrire et croyez-moi, cette fois-ci, vous allez être surpris ! Il s’est passé tellement de choses depuis mon dernier courrier en février que je ne sais pas vraiment par où commencer…

Alors en février, mes élèves et moi avons travaillé très dur pour la préparation au DELF (célèbre diplôme d’étude de la langue française). Les jours s’enchainaient à vitesse grand V. Après le travail, je ne manquais aucune occasion de retrouver mes amis volontaires et autres copains à Ramallah ou ailleurs en Palestine.

Et puis, en mars, une très mauvaise nouvelle est venue perturber mon quotidien : ma famille m’a contacté pour m’annoncer que mon père était en fin de vie. Je le savais malade depuis le mois d’août dernier mais je pensais qu’il s’en remettrait. Or, cette fois-ci, la maladie a été la plus forte. Ainsi, il y a deux mois jour pour jour (le 17 mars) mon papa est décédé. Grâce aux sœurs et à la DCC, j’ai pu rentrer à temps pour échanger quelques mots avec lui et passer une belle après-midi avec lui, ma mère et tous mes frères et sœurs. Ainsi va la vie. Son heure était arrivée. Je prie simplement pour qu’il ait trouvé le repos éternel auprès de Dieu. Je profite donc de ce courrier pour remercier tous ceux et celles qui m’ont apporté leur soutien dans cette difficile épreuve.

Après ces instants difficiles, j’ai pu rester encore quelques semaines à Domezain afin de profiter un peu de ma famille et de reprendre des forces pour aller vers la fin de mon volontariat.

Le 15 avril, j’ai donc pris l’avion qui me ramenait en Terre promise. À l’aéroport, mes deux copines Béa et Perrine m’attendaient. À Ramallah, j’ai vraiment été accueillie avec une grande bienveillance. J’avais quitté la Palestine de manière un peu précipitée alors tout le monde s’inquiétait pour moi. Et puis, la vie a repris son cours petit à petit. Pas le temps pour moi de trop réfléchir car les épreuves du DELF ont commencé directement. Durant mon absence, Hanine, une jeune palestinienne m’avait remplacé. Elle avait fait un travail remarquable ! Pendant deux semaines je n’ai pas vu le temps passé ! J’ai aussi retrouvé tous mes amis pour plusieurs soirées mémorables !

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Et oui, depuis mon dernier courrier, nous avons changé d’année !! Alors, pour commencer, permettez moi de vous souhaiter à tous et à chacun mes meilleurs vœux pour cette année qui débute ! Une année qui me verra revenir parmi vous la tête et le cœur pleins de beaux souvenirs ! Il en faudra des soirées assis autour d’une bonne table pour que nous nous racontions ces deux années passées !

En attendant, il est temps pour moi de vous donner un petit aperçu des deux derniers mois :
table avec nourriture table avec nourriture

groupe d'amis à table
Vous l’aurez compris avec ces quelques photos, je ne me suis pas ennuyée !

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous !!

J’espère que vous allez tous très bien ! Déjà deux mois que je vous ai envoyé ma dernière lettre. Vous deviez commencer à vous impatienter… Alors voilà, je prends quelques instants pour vous écrire en ce début de l’Avent !

La vie suit son cours sous le soleil de Terre Sainte et une chose est sure, cette année n’a rien à voir avec l’année passée ! Quand je repense à mes premiers mois ici, je me rappelle mon émerveillement quotidien : chaque jour m’apportait son lot de surprise. Aujourd’hui, avant d’écrire mes courriers, je me demande : mais qu’est-ce que je vais pouvoir leur raconter ?! Il ne s’est rien passé de spécial… Je ne m’étonne plus quand un groupe de pèlerins vient assister à la messe du dimanche, je ne prends plus mon appareil photo quand je vais assister à une fête, je ne m’étonne même plus quand mon programme est changé à l’école ! Mais n’allez quand même pas penser que je suis tombée dans la routine car ça, ici, ça n’est vraiment pas possible !

A l’école, les filles continuent de me surprendre chaque jour ! Certaines, de manière négative et d’autres, positive. J’ai fait mon dernier cours aux Terminales Littéraires (mes anciennes 11e L) : je n’ai pas vraiment versé ma petite larme. Je dois même vous avouer que c’était un petit soulagement… Ceci dit, il semblerait que les nouvelles 11e L aient finalement décidé de reprendre le flambeau de leurs ainées ! Me voilà donc bien obligée de continuer à me renouveler afin d’essayer de gagner leur attention. La tâche est grande, croyez-moi ! Heureusement, cette année, j’ai des élèves de 10e qui sont vraiment très motivées pour s’investir dans différents projets : spectacle de Noël, échanges avec des Français, et surtout – si possible – voyage en France ! J’essaie donc de les encourager à pratiquer leur Français dans différentes situations. Dimanche, nous allons réaliser une petite animation au marché de Noël de l’Institut Français ! Photos à suivre dans un prochain courrier…

groupe de personnes posant dans la rue des gens ceuillent des olives
Journée Collecte des Olives avec des élèves de 10e et 11e

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Et oui, voilà un an, jour pour jour, que je suis partie. Un an donc que je vis ici, en Terre Sainte et, je vais bien ! Merci à tous pour les nombreux messages que j'ai reçu au cours de cet été. Vous avez été nombreux à prendre de mes nouvelles, probablement inquiets de la situation ici… Et bien ici, ça va. Dans ma ville, la vie se poursuit normalement – ou presque… Il y a des jours où la tension monte un peu mais, le lendemain c'est oublié. En ce moment, il semblerait que l'on se dirige vers une trêve à Gaza : si les combats cessent, les tensions latentes que l'on ressent par ici devraient elles aussi s'apaiser : inch'allah comme on dit ! Maintenant, laissez-moi un peu vous parler de mon été ! Celui-ci fût plein de rebondissements et de grandes joies !

Tout d'abord, juste après mon dernier courrier, j'ai pris un vol pour le Pays Basque !! Que voulez vous, l'instinct familial a parlé ! Mon neveu, Txema, était né un mois avant etil était hors de question que je passe toute une année sans le voir !! Et puis, ma sœur a officiellement été diplômée ! Et enfin, mon papa a fêté ses 65 ans ! Donc, le 20 juin, je suis arrivée chez moi ! Mise à part quelques aménagements déco dans la maison de mes parents, rien n'avait vraiment changé : ouf ! J'ai passé deux semaines intenses à traverser le pays dans tous les sens ! J'ai commencé par un enterrement de vie de jeune fille (félicitations aux mariés !!).

Photo de groupe paintball

Les nouvelles d'une jeune de notre diocèse qui enseigne le français à Ramallah avec la DCC

Bonjour à tous !! Comment allez-vous ?

Voici les quelques nouvelles toutes fraîches (ou presque) tout droit débarquées de Terre Sainte ! Depuis mon dernier courrier, il s'est passé pas mal de choses – comme vous pouvez l'imaginer !

Le DELF

Tout d'abord, les résultats du DELF sont tombés… Aïe Aïe Aïe… Sœur Marie était un peu déçue : 23 admises sur 39 inscrites. Personnellement, ces résultats correspondent à ce que j'attendais alors, ça va. Bien sûr, je suis contente de rester une année de plus pour essayer d'améliorer tout ça car je pense qu'on peut faire un peu mieux ! J'attends donc avec impatience mes futures élèves !!

Ceci dit, la déception de Sœur Marie a vite été remplacée par une grande joie quand nous avons appris que deux de nos élèves de dixième avaient été sélectionnées grâce à leurs bons résultats pour participer à un séjour linguistique en France ! Deux !! C'est super ! Elles vont donc pouvoir visiter notre beau pays en août prochain ! Tout est bien qui finit bien.

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2018 La Pastorale des Jeunes du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits