ARCHIVE

Faire un don JMJ 2016 banniere 2

rene_luc.jpg

A l'occasion de la Journée diocésaine des Jeunes du 26 mars, le père René-Luc viendra nous livrer son témoignage. Mais peut être que vous ne le connaissez pas encore, voilà de quoi y remédier...

 

Le père René-Luc est prêtre diocésain, vicaire sur la Paroisse d'Albi Sud. Aumônier des étudiants et coordinateur de la pastorale des jeunes sur Albi, il consacre une part de son ministère pour répondre aux invitations de prédication pour des rassemblements diocésains de jeunes.

 

"Ce n'est pas un parcours ordinaire celui du Père René-Luc, du diocèse d'Albi."

Il sera présent auprès des jeunes, pour donner son témoignage samedi 26 mars, à St Dominique à Pau ."

Abandonné par son père, René-Luc se convertit en 1981 à l'âge de 14 ans, en écoutant le témoignage de Nicky Cruz, un ancien chef de gang de New York devenu pasteur. Après cette rencontre décisive, il change radicalement de vie.

Son témoignage est raconté dans le livre "Dieu en plein coeur" qui nous apprend combien la grâce est active au coeur de l'homme.

En attendant le rassemblement du 26 mars, voici un petit échange avec le père René-Luc :

Père René-Luc :

J’ai été touché par un pasteur, Nicky Cruz, qui est à l'origine de ma conversion, que j'ai entendu quand j'étais dans un moment difficile, j'ai vu des passerelles entre son histoire et la mienne et donc j'ai accepté Dieu dans ma vie. Très modestement, j'espère être un tout petit rayon d'espérance pour des jeunes qui ont un parcours aussi difficile et qui peuvent voir que la roue a tourné et qu'il n'y a pas de destin tout tracé.

Confiance dans les promesses duChrist.Appellation donnée aux évêques, aux prêtres en raison de la missionpastorale qui leur est confiée.Chrétien qui a reçu le sacrement de l'Ordre pourêtre signe du Christ pasteur.

Qu'est-ce qui vous donne l'énergie de partir dans toute la France témoigner auprès des jeunes ?

La mission, on la reçoit, on ne se la donne pas. C'est un petit peu les événements qui ont fait ça. J'avais déjà un ministère de prédication auprès des jeunes. Ensuite, il y a eu la sortie de ce livre et enfin, un discernement avec mon évêque. On a mis en place de projet de ministère très particulier dans lequel il y a 10 jours de prédication un peu partout en France et 20 jours en paroisse.

Service confié à un membre del'Eglise.Communauté locale de chrétiens, placée sous la responsabilité d'uncuré mandaté par l'évêque.

Vous n'avez pas peur de vous prendre pour une star ?

Il y a deux mots qui sonnent très faux avec « sacerdoce », c'est « vanité » et « mise en avant ». Par contre, il y en a un qui sonne "juste", s'il est discerné par mon supérieur, c'est « témoignage ». Témoigner pour un prêtre fait partie aussi de son chemin. Ne pas « prendre la grosse tête » est un vrai souci. J'ai renoncé aux droits d'auteur qui sont tous reversés pour les séminaristes. Sur mon petit salaire de prêtre, j'ai envoyé mon livre aux quatre-vingts Carmels de France avec cette intention particulière : prier pour les personnes que je rencontre mais aussi pour que ce ministère soit celui d'un témoin et non pas d'autre chose.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2018 La Pastorale des Jeunes du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits