ARCHIVE

Pastorale des Jeunes en Doyenné

Bannière Groupe Repères

Le chant : « Je veux chanter mes hymnes » - Paroles et musique : B. Suijkerbuijk – Editions de l’Emmanuel

 

Réalités de la Pastorale des Jeunes des doyennés Pau-ville et Pau-périphérie représentées :
Services: Pastorale des Jeunes ; Aumôneries de l'Enseignement Public (lycées et collèges) ; Aumôneries de l’Enseignement catholique ; Coordination des aumôneries de lycées du Béarn ; Aumônerie des Etudiants ; Ecole de la foi
Mouvements : Scouts de France ; Jeune Pro

Partage d'Evangile : « Deuxième annonce de la Passion et appel au service des plus humbles » (Mc 9, 30-37)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu'on le sache. Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l'interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S'étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d'eux, l'embrassa, et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi, mais Celui qui m'a envoyé. »
 
Ecoute priante en silence de l'Evangile (10 minutes) :
 
Quelques "lumières" mises en commun :
Etonnant, tous ces « silences » !
-    Jésus ne voulait pas qu’on sache qu’il traversait la Galilée.
-    Les disciples ont peur d’interroger Jésus à propos de ses paroles qu’ils ne comprenaient pas.
-    Quand Jésus a questionné ses disciples à propos de leur sujet de discussion : ils se taisaient…
Le fils de l’homme EST livré (verbe au présent) : Dieu, en se faisant homme, en Jésus, se livre dès qu’il nait... Dieu nous l’a livré pour qu’il nous enseigne, pour qu’il nous montre le chemin vers Lui.
Alors que les foules ne comprennent pas vraiment son message, Jésus donne des « clés » de compréhension à ses disciples : il continue de les former, particulièrement sur le rapport entre Evangile et service.
Jésus s’est fait serviteur. Il s’est fait petit. Il s’efface même devant Celui qui l’envoie : « Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est […] Celui qui m’a envoyé (qu’il accueille). »
« Celui qui accueille un enfant en mon nom... c’est moi qu’il accueille. » La manière dont on accueille l’enfant est importante : pour soi-même, pour sa propre personne, ou bien un accueil gratuit, charitable, décentré de soi… L’entendre aussi dans le concret de l’époque : l’enfant ne faisait pas l’objet d’une grande attention. On peut comprendre qu’il s’agit d’entrer dans relation évangélique adulte-enfant. Le témoignage de Bernadette Soubirous peut aider à comprendre :
Lors de la troisième apparition, à la demande de la Vierge : "Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant quinze jours?", Bernadette est bouleversée. C'est la première fois qu'on lui dit "vous". Elle illustrera cette parole en disant: "Elle me regarde comme une personne regarde une autre personne". L'homme, créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, est une personne. Bernadette, se sentant ainsi respectée et aimée, fait l'expérience d'être elle-même une personne. Nous sommes tous dignes aux yeux de Dieu. Parce que chacun est aimé par Dieu.
Alors que les disciples avaient discuté sur qui était le plus grand, Jésus leur donne un enseignement sur « celui qui veut être le premier » doit se faire le serviteur de tous. Cf Mt 25 : « chaque fois que vous l’avait fait au plus petit d’entre mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »
De façon semblable, lorsque Paul écrit à Philémon, il lui demande d’accueillir comme un frère Onésime, son esclave, désormais baptisé.
Jésus annonce donc sa passion… et les Douze discutent sur « qui, parmi eux, est le plus grand ? »… Ils ne sont pas « en phase » avec Jésus. Jésus prend le temps de s’assoir, de leur expliquer, de les former, pour qu’ils comprennent. St-Marc était le secrétaire de l’apôtre St-Pierre… Dans son Evangile, la mention souvent répétée de l’incompréhension des disciples montre que le récit n’a pas essayé « d’enjoliver » les faits, c’est-à-dire de présenter les apôtres d’une manière un peu plus « valorisante. » C’est aussi un argument en faveur de la crédibilité des Evangiles.
Jésus parle aussi de sa résurrection : Pierre, Jacques et Jean ont été témoins de la « résurrection » de la  fille de Jaïre, c’est-à-dire de son retour à la vie (comme avant !). Que comprennent les Douze ? Est-ce que ce sera pareil pour Jésus ? Et puis, quand ? Sur ce point, il y a blocage tout de même : le message de cette annonce les dépasse et ils ont peur d’interroger Jésus à ce sujet. Pourquoi ?
-    Pierre a déjà été « remis à sa place » sur cette question (1ère annonce de la Passion : Mc 8,27-33) : « Passe derrière moi, Satan. » Il ne se risque donc pas à intervenir de nouveau.
-    Après la Transfiguration (Mc 9, 2-13), consigne de Jésus à Pierre, Jacques et Jean, de ne rien dire de ce qu’ils ont vu du Christ sur la montagne.
-    D’un point de vue très humain, les Douze ne se doutaient certainement pas du déchainement de violence qui allait se produire au cours de la passion. Ils ne se doutaient pas que tout cela aurait une telle répercussion dans leurs vies. Jésus lui le sait : plus il s’approche de Jérusalem, et plus il y a de détails sur les circonstances violentes de la Passion.
Jésus accepte de donner sa vie pour que la résurrection soit manifestée : « L’impuissance du Vendredi-saint a été la condition de la Résurrection. » Cf YOUCAT N° 40. C’est la réponse à la question : «  Dieu peut-il tout ? Est-il le Tout-Puissant ? »

ENQUETE SUR LE KERYGME : 
Réflexion sur la question 4 : Quels sont les fruits que vous en récoltez (témoignages concrets à partager) ? Le compte-rendu final sera envoyé à l’Evêché, comme demandé sur le feuillet « Enquête sur le Kérygme. »


YOUCAT : N° 272 – 278 
Quelques commentaires :
N° 277 : le Chemin de Croix. Il y a parfois aussi une quinzième station,  la résurrection. Cf chemin de Croix de Lourdes (site des sanctuaires, vidéo YouTube…), de Bétharram
N° 273 : explication claire sur la différence entre « petit » « grand » exorcisme.
Dans les cas d’addiction, de dépendance (drogue…), de violence, qu’en est-il de « l’emprise et de la puissance du Malin » ? Cf YOUCAT N° 389.


Agenda des prochaines rencontres : 
27 février : Dominique Nalis - Mt 6,7-15 - YOUCAT N° 279-290 : début de la troisième partie du YOUCAT «  La vie dans le Christ. » Des fiches CROIRE sont désormais disponibles pour les groupes de la Pastorale des Jeunes (participation aux frais demandée).
5 mars : Renaud Hecklé, Communauté Emmanuel - Jeunes : Mt 23,1-12 – YOUCAT N° 291-304
12 mars : Christian Espeso, Directeur collège St-Maur : Mt 18,21_35 – YOUCAT N° 305-320
19 mars : Mgr Marc Aillet – Evangile : Jn 5,1-16 – YOUCAT N° 321-332.
26 mars : Sophie Clamadieu, Elodie Rousseau, Fernand Correia et Gaby Doucet, juniors et seniors de Pau-ville et Pau-périphérie - Evangile : Jn 8,21-30 – YOUCAT N° 333-347.
9 avril : P. Jean-Paul Martinon, Délégué diocésain à la Pastorale des Jeunes - Evangile : Jn 20,11-18 – YOUCAT N° 362-377.
 
Repères accueille les nouveaux-venus à toute rencontre de l'année !  

À propos des Groupes Doyennés Pau-Ville et Pau-Périphérie

Logo Pasto Jeunes Agglo paloiseLes référents juniors et seniors de la Pastorale des Jeunes dans les doyennés Pau-Ville et Pau-Périphérie s'associent pour proposer aux jeunes de l'agglomération paloise divers événements.

LivretPrier pour les
VOCATIONS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Événements organisés ou proposés par la Pastorale des Jeunes et des Vocations

Journée Diocésaine des 4e / 3e 2019 à Hasparren
Pour les collégiens en 4e et 3e
« L’amour : une énergie renouvelable »
Le samedi 7 décembre 2019 à Hasparren
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
14 et 15 décembre 2019
Lieu à définir.
Rencontre européenne de Taizé
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Du samedi 28 décembre au mercredi 1e janvier
à Wrocław (Pologne)
WE d'enracinement spirituel « Fiat » (filles)
Collégiennes et lycéennes
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ) 2020
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Le WE des Rameaux 2020
Convergence de pèlerinages des aumôneries vers la côte basque!
Ecclesia Jeunes Pros
Pour les jeunes pros
8, 9, 10 mai 2020
à Lyon
Journée portes-ouvertes au Grand séminaire de Bayonne
Tout âge
16 mai 2020
JMJ 2022 à Lisbonne (Portugal)
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Été 2022

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2019 La Pastorale des Jeunes et des Vocations du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits