ARCHIVE

Ce samedi je travaille aux urgences de l’hôpital. Depuis quelques jours j’essaie de voir les fragilités autour de moi. Bien sur il y en a, mais souvent l’assistante sociale du service arrive à trouver des solutions, plus ou moins pérennes, plus ou moins satisfaisantes, pour les gens en grande détresse sociale qui se présentent chez nous avec des problèmes de santé.

Aujourd’hui non. Parce qu’aujourd’hui c’est samedi. Elle est de garde, l’assistante sociale, mais elle ne peut rien faire par ce qu’aujourd’hui tout est fermé.

Et Monsieur J. 91 ans est tombé ce matin. Il mal au dos maintenant, et du mal à marcher. Pas suffisamment pour être hospitalisé, d’autant qu’il ne laisserait pas sa femme seule. Mais lui qui avait l’habitude d’aider sa femme handicapée, de préparer les repas et de faire quelques commissions ne peut plus se débrouiller tout seul.

Et aujourd’hui, samedi, on ne peut pas lui trouver d’aide. Parce que les services sociaux de la mairie et du département sont fermés. C’est eux qui habituellement renvoient sur les auxiliaires de vie, les aides ménagères, eux qui permettent la mise en place des portages de repas à domicile.

Heureusement il a un fils qui a bien compris que si son père continue ses activités habituelles il risque de retomber et cette fois de se casser quelque chose… Donc son fils va s’installer pour le week-end chez ses parents.

Et puis on fait un courrier à son médecin, un fax au service social de la commune et on prie. Parce que demain je suis encore de garde et j’espère que demain, dimanche, Monsieur J ne va pas revenir pour une nouvelle chute. Sinon il faudra l’hospitaliser, et que faire de sa femme handicapée qui a besoin de son mari ou simplement d’aides le dimanche ? L’hospitaliser aussi ?

À propos du Groupe Diaconia

Ce sont des jeunes qui se retrouvent une fois par mois pour partager les merveilles et les fragilités dans leur entourage. Le groupe est né suite au mouvement d'Église « Diaconia 2013 » qui veut que l'on fasse d'avantage attention aux personnes en situation de fragilité dans notre propre entourage et que l'on partage un peu de leur vie, dans la mesure de nos capacités et de nos possibilités, sans nécessairement déléguer cette action aux professionnels de la solidarité.

LivretPrier pour les
VOCATIONS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Événements organisés ou proposés par la Pastorale des Jeunes et des Vocations

Journée Diocésaine des 4e / 3e 2019 à Hasparren
Pour les collégiens en 4e et 3e
« L’amour : une énergie renouvelable »
Le samedi 7 décembre 2019 à Hasparren
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
14 et 15 décembre 2019
Lieu à définir.
Rencontre européenne de Taizé
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Du samedi 28 décembre au mercredi 1e janvier
à Wrocław (Pologne)
WE d'enracinement spirituel « Fiat » (filles)
Collégiennes et lycéennes
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
WE d'enracinement spirituel « Samuel » (garçons)
Collégiens et lycéens
15 et 16 février 2020
Lieu à définir.
Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ) 2020
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Le WE des Rameaux 2020
Convergence de pèlerinages des aumôneries vers la côte basque!
Ecclesia Jeunes Pros
Pour les jeunes pros
8, 9, 10 mai 2020
à Lyon
Journée portes-ouvertes au Grand séminaire de Bayonne
Tout âge
16 mai 2020
JMJ 2022 à Lisbonne (Portugal)
Pour les lycéens, étudiants et jeunes pros
Été 2022

Pastorale des Jeunes et des Vocations
Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

logo pastojeunes64

9 place Mgr Vansteenberghe
64100 Bayonne
France

06 76 13 52 43
Formulaire de contact

OUTILS

Copyright © 2019 La Pastorale des Jeunes et des Vocations du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Tous droits réservés.
Mentions Légales | Données personnelles | Crédits